Espace Entreprise

Devant la multiplicité des aides existantes (subventions, prêts), il est souvent difficile de s’y retrouver.

 

Pour développer au mieux un projet, un petit coup de pouce est toujours le bienvenu. Il est donc important qu’un chef d’entreprise fasse appel à une structure capable de fournir une prise en charge et un accompagnement en ce qui concerne les aides auxquelles il peut prétendre.

 

BH Conseil vous propose donc de prendre en charge ces démarches pour vous, afin de vous permettre de consacrer le plus de temps possible au développement de vos activités.

Nous établissons en premier lieu un bilan des aides auxquelles vous pouvez prétendre et nous revenons ensuite vers vous afin d’avoir les éléments nécessaires à la prise en charge des dossiers.
Un grand nombre d’acteurs de la vie économique nous font déjà confiance ! C’est avec grand plaisir que nous vous permettrons d’obtenir des aides auxquelles vous avez droit !
Voici une liste non exhaustive des dispositifs en place :

 

Les aides financières proposées par L’État

  • Le NACRE

Le nouvel accompagnement à la création ou la reprise d’entreprise ou Nacre vise à aider à la fois la création de l’entreprise et son développement. Il propose une aide financière sous forme de prêt à taux zéro, d’un montant compris entre 1 000 et 8 000 € pour une durée maximum de 5 ans. Le prêt doit être couplé avec un prêt bancaire comme le PCE, dont le montant et la durée doivent être supérieurs ou égaux au montant et à la durée du prêt à taux zéro. Le Nacre s’adresse principalement aux : demandeurs d’emploi, bénéficiaires de minima sociaux (ASS, ATA, RSA), salariés repreneurs d’entreprise, etc.

Le NACRE a pris fin le 31 décembre 2016. Depuis le 1er janvier 2017, l’accompagnement à la création et à la reprise d’entreprise est une compétence dévolue aux régions. Certaines régions ont repris un dispositif similaire au parcours Nacre, d’autres ont mis en place un dispositif d’accompagnement et d’aide spécifique.

  • Le CAPE

Le contrat d’appui au projet d’entreprise ou Cape permet aux créateurs ou aux repreneurs d’entreprise de bénéficier d’une aide d’une société ou d’une association qui va lui offrir des moyens matériels ou financiers.

En contrepartie, le porteur de projet (dirigeant associé unique d’EURL ou SASU) s’engage à suivre un programme de préparation à la création ou à la reprise d’entreprise.

  • Le FISAC

Le Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce ou FISAC a pour vocation de favoriser la création, le maintien et la modernisation des entreprises commerciales, artisanales et de services de proximité.

Le FISAC fournit des aides sous forme de subventions, dont le montant ne peut excéder :

  • 100 000 €, s’il s’agit d’opérations individuelles en milieu rural dont la maitrise d’ouvrage est assurée par une collectivité publique,

  • 200 000 € pour les opérations collectives en milieu urbain,

  • 400 000 € pour les opérations collectives en milieu rural et celles concernant les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Les autres dispositifs existants

Parmi les aides financières proposées par les pouvoirs publics figurent également les différentes exonérations d’impôts et de charges. On peut citer :

  • L’exonération d’impôts dans les zones d’AFR (Aide à Finalité Régionale) ou ZRR (Zone de Revitalisation Rurale)

  • L’exonération d’imposition forfaitaire pendant les 3 premières années d’activité

  • Les allègements fiscaux pour les JEI (Jeune Entreprise Innovante)

  • Etc.

Pour en bénéficier, les entreprises doivent également remplir certaines conditions.

Les aides de la part des collectivités territoriales :

Parmi les subventions, prêts et allègements fiscaux disponibles pour les associations comme pour les entreprises, nombreuses sont les aides proposées au niveau local, au plus près des bénéficiaires.

Les municipalités, les départements et les régions peuvent vous apporter un soutien matériel (aides à l’investissement et au développement, réductions sur les coûts des équipements et des formations, garanties pour des prêts à taux fixe, etc.) ou immatériel (conseil en recrutement, en communication et marketing, etc.). S’ajoutent à cela les nombreux appels à projets locaux et même européens. En effet, l’Union européenne a pour interlocuteur privilégié la Région, contribuant ainsi à leur développement économique ainsi qu’à leur rayonnement international.

Pour en bénéficier, il faut être en mesure de proposer un projet ambitieux et innovant qui, ancré localement, contribue au développement des filières phares d’une municipalité, d’un département ou d’une région : croissance du tourisme, mise en valeur du patrimoine historique et culturel, renouvellement des spécialités culinaires et de l’agriculture, innovation technologique, économique et sociale, etc.

Les conditions sont nombreuses et les dossiers complexes à monter, surtout pour des entrepreneurs et acteurs associatifs qui consacrent leur cœur et leur temps à développer des idées innovantes qui feront l’avenir de nos territoires. Trop peu d’entre eux bénéficient des aides auxquelles ils ont droit pour donner réalité à leurs ambitions, alors n’hésitez pas à nous confier la prise en charge de vos demandes de subventions !

 

Les aides de la part de l’assurance maladie :

Saviez-vous que la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) a créé de nombreux dispositifs vous permettant de vous équiper et de former vos équipes à prix réduit ? 50 à 70% des dépenses en matériel et formation peuvent être remboursées, pour réduire les risques d’accidents du travail ou de développement de troubles musculaires et squelettiques à vos employés ! Matériels de nettoyage et couteaux pour l’hôtellerie et la restauration, dispositifs électriques pour faciliter les déplacements des objets les plus lourds et bien d’autres équipements sont éligibles aux aides de la CNAM, dont nous pouvons vous faciliter l’obtention !

La BPI France : un des acteurs d’aide majeurs au financement des entreprises

BPI France est un organisme de référence quant au financement des entreprises. Il peut intervenir dans toutes les phases de développement, et aussi à la reprise d’une société. Les types d’aides proposés par BPI France sont nombreux.

Parmi les prêts, on peut citer :

  • Les prêts d’amorçage

  • Les prêts réseau entreprendre croissance

  • Les prêts thématiques

  • Les prêts sans garantie

  • Les prêts régionaux

  • Les prêts à moyen et long termeté

  • Les prêts restauration

  • Le crédit de trésorerie

  • Le crédit-bail

  • Les crédits-export

  • Etc.

Menu